Un impact économique

La motoneige est une industrie touristique qui génère d’importantes retombées économiques au Québec et dans les régions. Au fil des années, les interconnexions progressives des sentiers de motoneige à l’intérieur et entre les régions ont permis de développer un vaste réseau donnant accès à une offre de services de restauration et d’hébergement considérables. Ceci a permis aux motoneigistes de circuler sur de grandes distances d’une région à l’autre du Québec, devenant ainsi la première destination motoneige en Amérique du Nord.

La pratique de la motoneige contribue à l’attractivité touristique du Québec et génère des retombées économiques de plus de deux milliards de dollars chaque année. Le tourisme hivernal relié à la motoneige est un pilier important du développement économique des régions. Cette industrie contribue au maintien et à la création d’emplois dans l’ensemble des communautés, générant des milliers d’emplois directs et indirects. En assurant ce maintien en emploi, l’industrie touristique liée à la motoneige contribue à la survie de petites municipalités et de pourvoiries en leur permettant d’accueillir des visiteurs à l’année, et surtout en période de baisse de l’activité économique. Les sentiers de motoneiges apportent des occasions d’échanges entre populations distantes.

Du point de vue économique, il est également important de considérer les coûts liés à la mise en place, à l’amélioration et à l’entretien d’un réseau de sentiers de motoneige. La longueur des réseaux à entretenir, ainsi que la construction dans de nouveaux milieux, peuvent générer des dépenses importantes.

Une évaluation environnementale peut aider à prendre en compte ces aspects économiques en encourageant l’utilisation de sentiers ou d’infrastructures déjà existantes ou en considérant la distance à parcourir. Elle permet également d’optimiser la connectivité entre les différents réseaux de sentiers et l’accessibilité à des services de ravitaillement.